Agrandissement de l'Hôpital de Verdun

Client : Société québécoise des infrastructures
Architectes : Jodoin Lamarre Pratte, Menkes Shooner Dagenais Letourneux et CGA en consortium
Budget : 232 M$

L’Hôpital de Verdun fut fondé en 1932 et se situe dans un secteur en pleine émergence. Au fil des années, cet établissement public est devenu une référence dans le domaine médical. En consortium avec Norda Stelo, ELEMA a été mandaté pour le projet d’agrandissement et de modernisation de l’Hôpital de Verdun dans le but d’agrandir et de moderniser ses installations pour mieux répondre aux besoins de la population croissante et vieillissante de son territoire. Ces travaux augmenteront sans aucun doute la notoriété de ce vénérable hôpital.

Ce projet augmentera la superficie totale de l’Hôpital de Verdun par près de 50 % et est défini par l’ajout d’un nouveau pavillon, d’une passerelle aérienne reliant l’immeuble existant au nouveau, d’un réaménagement des quais de livraison et finalement par l’ajout d’un atrium à l’endroit actuellement occupé par les cours intérieures.

La future passerelle n'aura pas seulement comme fonction de relier physiquement l'ancien et le nouveau, mais sera utilisée afin de créer une nouvelle façade architecturale animée par sa circulation piétonne. Celle-ci possède 5 étages en hauteur et une longueur approximative de 73 m (240 pi).

Le premier enjeu identifié dans le projet est le souci de transparence des façades architecturales ce qui a mené au choix de cadres structuraux résistants au moment. Dans un deuxième temps, la nouvelle passerelle devait être séparée structuralement du bâtiment existant afin d’éviter une mise aux normes sismiques des pavillons existants, conformément aux prescriptions du Code de Construction du Québec.

Quant à l’atrium, celui-ci a pour rôle de créer un nouveau milieu de vie en redéfinissant un lieu extérieur présentement peu utilisé. Un noyau d’ascenseurs reliant le nouvel atrium aux étages existants y sera ajouté.


PRINCIPAUX DÉFIS RELEVÉS :

  • Ajout d’un nouveau bâtiment avec une passerelle reliant la nouvelle phase et le bâtiment existant avec un joint permettant un déplacement afin que celui-ci n’induise pas d’effort dans le bâtiment existant.
  • Évitement de la mise aux normes sismiques malgré les travaux de modernisation dans le bâtiment existant (ajout d’un quai de livraison attenant, ajout d’un atrium adjacent et ajout d’une passerelle attenante).
  • Usage mixte de charpentes.
  • Gestion des conditions architecturales et structurales du bâtiment existant.
  • Bâtiment de catégorie "protection civile".
     

SOLUTIONS ET INNOVATIONS DIGNES DE MENTION :

  • Conception des jonctions sismiques et éoliens entre la nouvelle structure et le bâtiment existant.

Pour consulter l'article de presse annonçant le projet...

* Projet réalisé en consortium