Mathieu Côté obtient son titre PA LEED C+CB

Nouvelles January 23, 2019

Félicitations à Mathieu Côté pour l’obtention de son titre PA LEED C+CB qui permettra à ELEMA d’aider ses clients à élaborer des stratégies de développement durable grâce à une approche de conception intégrée.

Découvrez plus bas comment les ingénieurs en structure peuvent aider les projets à économiser de l'énergie, à utiliser moins de ressources, à réduire la pollution et à contribuer à la création d'environnements plus sains pour leurs occupants et la communauté.


Les bâtiments ont un rôle majeur à jouer dans le développement durable par leur construction, leur exploitation et leur réutilisation ou leur démolition. En fait, les bâtiments représentent 38% de toutes les émissions de dioxyde de carbone aux États-Unis [1]. De plus, la structure d’un bâtiment représente environ 25% de son énergie intrinsèque, mais seulement 10% de son coût de construction et d’exploitation [2]. Ainsi, la réduction de l’impact environnemental de la structure d’un bâtiment entraînera le plus grand changement au moindre coût. Alors que la population de la Terre continue d’augmenter, la construction et la rénovation de bâtiments augmentent encore plus rapidement. On estime qu’environ 60% des bâtiments actuels existeront encore en 2050 et représenteront un peu moins de la moitié de la surface totale de plancher [3]. Par conséquent, la valeur que les ingénieurs en structure apportent aux projets qui souhaitent obtenir la certification LEED réside dans leur connaissance des matériaux de construction et des systèmes structuraux, avec une attention particulière pour l'adaptabilité de la structure pour une utilisation future.

Les ingénieurs en structure jouent un rôle majeur dans la planification et la conception de projets intégrés. En fait, les décisions ayant un impact majeur sur la forme du bâtiment sont prises tôt dans le processus de construction conjointement avec d’autres professionnels. Ces décisions incluent la volumétrie du bâtiment, l'enveloppe du bâtiment, la disposition des colonnes, le système de reprise des charges latérales et les matériaux structuraux. Ces décisions ont une influence considérable sur les quantités de matériaux, ainsi que sur la performance énergétique et la configuration du programme.

En ce qui concerne les projets visant une certification LEED, dans la catégorie de crédit aménagement écologique des sites, les ingénieurs en structure peuvent fournir des informations utiles pour l'évaluation du site, car l'emplacement du bâtiment aura une influence sur les charges auxquelles la structure devra résister et sur l’échéancier de construction. De plus, pour protéger ou restaurer l’habitat du site, la construction modulaire présente l’avantage de permettre la construction d’unités hors site et l’assemblage à un stade ultérieur, ce qui permet de limiter les perturbations.

En matière de catégorie de crédit énergie et atmosphère, le choix des matériaux aura une influence sur la performance énergétique du bâtiment. Par exemple, le béton a une faible conductivité thermique et une grande capacité thermique, ce qui lui permet de dissiper la chaleur, optimisant ainsi les performances énergétiques du bâtiment.

En termes de catégorie de crédit matériaux et ressources, une évaluation structurale fournira des informations sur l’état d’un bâtiment existant en vue de la réutilisation d’un bâtiment historique et de la rénovation d’un bâtiment abandonné ou détruit. De plus, pour une évaluation du cycle de vie d'un bâtiment, les quantités de matériaux structuraux ont un impact important sur le potentiel de réchauffement planétaire et des connaissances en structure seront nécessaires pour obtenir une réduction significative par rapport à un bâtiment de référence. La réduction de l'impact du cycle de vie d’un bâtiment est un crédit régional prioritaire au Québec et dans d'autres régions fournissant ainsi des points supplémentaires à un projet. De plus, le contenu recyclé de matériaux de structure tels que l'acier et le béton et l'utilisation de produits en bois sont bénéfiques pour les pratiques d'extraction dans l'approvisionnement en matière première. Aussi, la création d’espaces flexibles est un aspect important de la conception des établissements de santé. La conception en vue d'une expansion verticale ou horizontale future et la création d'un espace non restreint augmentent la flexibilité d’un bâtiment et la facilité d'utilisation adaptative tout au long de la vie de la structure.

En ce qui concerne la qualité des environnements intérieurs, l'utilisation d'une structure en bois exposée est avantageuse, car le bois d'ingénierie émet de faibles quantités de composés organiques volatils conformes aux exigences du South Coast Air Quality Management District.

Voici quelques-uns de nos projets récents ayant obtenu ou visant la certification LEED :

Complexe Humaniti
Usine de fabrication Soprema
Le Phénix

 

[1] U.S. Energy Information Administration (2018). Annual Energy Outlook 2018. Washington, DC: U.S. Department of Energy Analysis. Retrieved from https://www.eia.gov/outlooks/aeo/
[2] Cole, R.J. and Kernan, P.C. (1996). Life-Cycle Energy Use in Office Buildings. Building and Environment 31(4), 307-317.
[3] Delay, T., Farmer, S. and Jennings, T. (2009). Building the Future, Today. London, UK: Carbon Trust. Retrieved from https://www.carbontrust.com/media/77252/ctc765_building_the_future__today.pdf
 

Tags